18 janvier 2010

I'm bored of cheap and cheerful

lou

Les longues nuits d'insomnies ne m'avaient pas manqué. Je pourrais même être productive si je n'avais pas un peu (trop) bu. Les mauvaises habitudes reviennent, inlassablement, peut-être qu'on les appelle habitude parce qu'il n'est pas réellement possible de leur dire au revoir, même si je sais bien au fond de moi que tout ça ce n'est que de la connerie de bas étages. En plus de ça, il a fallut  que j'aille reparler à Y. What an amazing idea..Enfin tout cela se fait à base de private jokes et un peu de compagnie dans les limbes du desespoir ne peut faire de mal. Si?

Enfin, pour couronner le tout, je sais qu'Ana reviendra. Dès que j'aurais tourné le dos à Grenoble, elle reviendra, un peu plus fort, comme avant, elle n'avait fait que s'apesantir durant mon séjour ici, mais sa présence est toujors là, elle rôde allégrement dans les bas-fonds de mon âme. Je la hais et je ne peux m'empêcher de l'aimer un peu quelque part, et c'est certainement ça le plus ignoble dans cette histoire.

Un peu de musique :

These New Puritans - We want war
The Frightened Rabbit - Swim until you can't see the land
The soft pack - Mexico
The Felice Brothers - Run chicken Run
The Von Bodies - Pale Bride


Commentaires sur I'm bored of cheap and cheerful

Nouveau commentaire